Tout savoir sur le prêt étudiant

prêt étudiant

La vie d’un étudiant présente plusieurs responsabilités à respecter. Il faut payer les frais de scolarité et avoir les livres et matériels exigés. Pour vivre décemment, il faut aussi payer le logement, le transport et la nourriture quotidienne. D’autres factures s’ajoutent également à cette liste déjà assez pesante pour l’étudiant. Être étudiant implique différentes charges.  C’est pourquoi, contracter un prêt étudiant est la meilleure alternative à prendre par les universitaires. Obtenir cet argent leur permettra de s’acquitter de leur charge sans pour autant trop travailler, et surtout pour réussir leur étude. Comment ça marche ?

La démarche à suivre

Pour obtenir un prêt étudiant, il faut commencer par faire une demande adressée à une banque. Il faut savoir qu’un prêt étudiant est une somme d’argent emprunter à une institution financière pour payer les frais de scolarité ou d’autres dépenses quotidiennes d’un universitaire. Selon le prestataire, il peut y avoir des prêts où l’utilisation de l’argent peut sortir du cadre étudiant. Le paiement du montant emprunté se fait en différé. En d’autres termes, le remboursement commencera quand l’étudiant aura fini ses études avec une durée de 2 à 10 environ selon la banque. Un taux d’intérêt bas par rapport aux autres crédits est aussi appliqué à la somme. C’est pourquoi, il faut considérer cette demande comme toute autre offre de la banque en créant un dossier en béton pour obtenir le prêt. D’ailleurs, les institutions proposent différentes offres. Faites une comparaison sur https://www.123pretconsommation.com avant de faire votre choix.

Les conditions d’éligibilité du dossier

Un dossier en béton est une demande qui répond aux conditions d’éligibilité définies par la banque. En général, deux principaux critères sont exigés par les institutions. Comme il s’agit d’un prêt étudiant, il faut bien sûre en premier lieu être un étudiant. Il vérifie donc si le demandeur est inscrit dans un établissement pour suivre des études supérieures. La deuxième condition concerne l’âge. Il faut être majeur pour faire une demande de crédit auprès d’une banque. Il faut aussi avoir au plus 28 ou 30ans pour contracter ce type de prêt. En effet, certaines institutions limitent l’âge des étudiants pouvant bénéficier de cet emprunt. De même, il y a également des banques qui acceptent de l’octroyer à des universitaires de 16ans suivant des critères particuliers. La demande doit alors présenter des pièces justificatives pour chaque condition énumérée. Il faut aussi noter que certaines institutions prennent le temps de vérifier la filière ou l’école. Ce critère permet d’obtenir plus de flexibilité pour le remboursement ou tout simplement pour faciliter l’obtention du prêt. Dans certains cas, il faut alors bien la mettre en valeur comme celle venant des grandes écoles. Un bon projet professionnel est également un atout à avoir pour disposer d’un pouvoir de négociation.

La caution à payer

Les banques exigent souvent pour les demandes de prêt une caution et un garant. Ce dernier s’engage à payer les dettes de l’étudiant dans le cas où il n’arrive pas à rembourser la somme empruntée dans les délais prévus à cet effet. Dans la plupart des cas, ce sont les parents qui deviennent les garants de leur enfant. Un tiers peut également intervenir dans cette partie du contrat. Il s’agit d’une caution solidaire qui s’élève à partir de 80 000 euros jusqu’à 120 000euros selon l’institution financière. L’Etat peut aussi prendre la position de garant par l’intermédiaire de la banque publique. Le montant de la caution est alors de 15 000 euros.

Laisser un commentaire